Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne

  • Twitter Icon
  • Facebook Icon

Le centre en bref

CAJDP Personnel

Conseil d'administration

Le Code des droits de la personne prevoit que les activites du Centre soient regies et gerees par son Conseil d’Administration, nomme par le Gouvernement de l’Ontario. Le conseil d’administration du Centre se compose de sept membres et de sa Présidente.

Procès-verbal

Ena Chadha

Ena Chadha a été nommé Présidente du Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne en février 2018. Mme Chadha a été directrice du service du contentieux au centre du droit des handicapés du Centre de la défense des personnes handicapées de 2000 à 2007. Les antécédents de Mme Chadha en matière de contentieux comprennent des contestations en droits de la personne devant différents tribunaux administratifs et tribunaux de première instance et d'appel, dont la Cour suprême du Canada. Mme Chadha est active dans le domaine de l'enseignement du droit et rédige des articles sur des questions relatives aux droits à l'égalité. Elle est diplômée du Collège de droit de l'Université de la Saskatchewan, est titulaire d'une maîtrise en droit de l'Osgoode Hall Law School et a été admise au Barreau de l'Ontario en 1994. Nommée le 21 février 2018 au 20 février 2021.


Patrick Nadjiwan

Patrick Nadjiwan

Patrick Nadjiwan est membre de la Première nation des Chippewas de Nawash. Exerçant en droit des Autochtones depuis une vingt-deux d’années, il est avocat-conseil général auprès de gouvernements des Premières nations et de conseils tribaux, ainsi que d’organisations et de particuliers Indigènes. M. Nadjiwan possède son propre cabinet, Nadjiwan Law Office, et il a à son actif une expérience diversifiée : contentieux, gouvernance des Premières nations, gouvernance d'entreprise, droit administratif, droit du travail et droit constitutionnel. Nommé le 17 septembre 2009 au 24 novembre 2019.


Nancy Gignac

Nancy Gignac a été enseignante au niveau primaire, puis directrice adjointe et directrice au conseil scolaire de district du comté d'Essex. Elle a également été directrice surveillante de l'éducation de l’enfance en difficulté, principalement responsable des programmes et services de ce secteur dans les écoles primaires et secondaires. Mme Gignac a par ailleurs été conceptrice de programmes et chargée de cours à la faculté d'éducation de l'Université de Windsor; elle est actuellement conseillère pédagogique indépendante pour Queen's University. Mme Gignac a siégé au conseil d'administration de la Société d’aide à l'enfance de Windsor-Essex et des Maryvale Adolescent and Family Services John McGivney Children’s Centre et le John McGivney Children’s Centre, à titre de membre et de présidente. Nommée le 17 septembre 2009 au 24 novembre 2019. 


Mary Gusella

Mary Gusella

Mary Gusella a été commissaire en chef de la Commission canadienne des droits de la personne, présidente canadienne de la Commission mixte internationale du Canada et des États-Unis, membre de la Commission de la fonction publique, présidente de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, ainsi que présidente-directrice générale de la Société d'expansion du Cap-Breton. Elle a en outre été membre et présidente du conseil de l'Institut d'administration publique du Canada et membre du comité consultatif du Musée canadien des droits de la personne. Mme Gusella est membre du Barreau du Haut-Canada et de la Commission internationale de juristes - section canadienne. Titulaire d'un certificat de l'Institut canadien des valeurs mobilières, elle est bachelière des universités de Toronto et d'Ottawa. Nommée le 17 septembre 2009 au 24 novembre 2019.


Karen Drake

Karen Drake est professeure agrégée à l’école de droit Osgoode Hall, Université York et une citoyenne de la Nation métisse de l’Ontario. Ses intérêts de recherche et d’enseignement sont le droit Canadien et l’effet sur les peuples Indigènes, la loi anishinaabe et la loi Métis. Elle a travaillé comme légiste auprès de la Cour d’Appel de l’Ontario et la Cour fédérale. Actuellement, elle est membre des commissaires de la Commission ontarienne des droits de la personne et elle siège au conseil d'administration de l’Association du Barreau Indigène. Nommée le 17 août 2017 au 16 août 2020.


Tamar Witelson

Tamar Witelson est directrice des services juridiques du Metropolitan Action Committee on Violence Against Women and Children (METRAC) et ancienne avocate-conseil à l'interne au Fonds d'action et d'éducation juridiques pour les femmes (LEAF). Active dans sa collectivité, elle est notamment membre de différents comités consultatifs, dont un sur les agressions sexuelles aux Services de police de Toronto et deux autres à la Commission d'indemnisation des victimes d'actes criminels et au tribunal pour l'instruction des causes de violence conjugale de la région de Toronto. Membre du Barreau du Haut-Canada, Mme Witelson est titulaire d'un baccalauréat en droit de l'Université Queen's et d'une maîtrise ès arts en journalisme de l'Université Western Ontario. Nommée le 8 février 2018 au 7 février 2020.


Gilles Levasseur

Gilles Levasseur est professeur en gestion, en économie et en droit à l'Université d'Ottawa, et présente des exposés dans six autres universités canadiennes. Cela fait des années qu'il donne des conférences en Chine et en France. Au fil du temps, il a présidé plusieurs organismes provinciaux et nationaux qui évoluent dans les domaines du droit, de la gestion, des questions linguistiques et de la santé. Après avoir terminé ses études de droit (doctorat en jurisprudence et licence en droit), de gestion et d'économie, M. Levasseur a poursuivi ses études en gestion et en droit dans quatre autres universités. Il est inscrit aux barreaux de l'Ontario et du Québec. Au cours des 10 dernières années, il a reçu deux Médailles du jubilé de la Reine Elizabeth et le Prix du lieutenant-gouverneur de l'Ontario. Nommé le 8 février 2018 au 7 février 2020.


Kowthar Omar

Kowthar Omar est une éducatrice avec le Conseil Scolaire du District de Toronto dont la pédagogie est fondée sur la justice sociale, l’équité et la pensée critique. Ses recherches et intérêts sont axés sur la compréhension et la reconnaissance des attitudes et barrières systémiques qui empêchent l’équitable participation des étudiants dans leur experience scolaire. Mme Omar a servi comme l’enseignante primaire co-présidente du Comité Consultatif des Écoles Alternatives de 2014 à 2017, et elle continue d’être membre en soulignant la significance de l’éducation alternative au sein du Conseil Scolaire du District de Toronto. En tant que photojournaliste, écrivaine, et avocat de plusieurs causes communautaires, elle utilise le pouvoir de la narration pour atténuer les stéréotypes et encourager la prise de perspective chez les lecteurs. Nommée le 21 février 2018 au 20 février 2020.